Madame B

Mme B

Moi, mon seul problème c’est que je vois plus ma fille. On s’est fâché y’a dix ans parce que je m’entendais pas trop avec mon gendre.

J’ai besoin de rien ! A chaque fois on veut me rajouter des « gardes chiourmes » pour savoir si je prends mon traitement, ça m’énerve alors je le prends encore moins, de toute façon ça sert pas à grand-chose, j’arrête pas d’être essoufflé et j’ai toujours aussi mal dans les jambes.

J’aime bien l’hôpital S, ils sont super gentils là bas, surtout l’assistante sociale. Elle est du même pays que moi alors on blague.

Par contre, ici c’est pas la joie, mais je crois que je vais aller quelque jour à l’hôpital B avant de rentrer à la maison. 

Ils m’ont mis une « bonne à rien » pour faire la cuisine. Si c’est pour réchauffer des conserves, je sais faire merci ! Par contre question cuisine, j’ai plus possibilité de le faire mais faut pas compter sur elle ! Pour les courses aussi, faut tout que je prépare, en fait ça me fatigue plus qu’autre chose.

Pour la toilette, on se débrouille bien avec mon fils, ça va merci !

Fils de Mme B

Le problème de ma mère c’est qu’elle est devenue impossible. Avant ça allait je l’aidais un peu, elle m’aidait un peu, ça allait, mais avec ses douleurs et son essoufflement constant, elle n’arrive plus à rien, alors c’est moi qui fait tout et c’est pas facile avec mon handicap.

Moi je souffle quand elle est à l’hôpital, d’ailleurs elle y est en ce moment mais c’est pas le même que d’habitude parce que les pompiers ont dit que c’était pas possible d’aller au même.

Par contre elle a toute sa tête, ça c’est sûr alors les médicaments pas question que j’y fourre mon nez !

Elle a un solide coup de fourchette surtout quand c’est des trucs qu’elle aime comme le poisson, la charcuterie mais c’est pas souvent qu’on en a car comme y’a que Germaine qui nous fait les courses et ben souvent c’est des conserves.

Ma sœur, ça fait 10 ans qu’on la voit plus alors vous pensez…

CLIC Mme B

Nous au CLIC on connait bien Mme B. Elle est à la maison en ce moment et c’est pas facile avec son fils qui ne veut pas « lâcher prise ». Il lui fait tout et il dit qu’il est épuisé tout le temps. Y’a une fille en plus mais elle est loin et puis dans ce couple fusionnel mère-fils, y’avait pas de place pour elle de toute façon. On a eu beaucoup de mal à trouver quelqu’un qui leur conviennent à tous les deux à la maison. A eux deux, ils ont épuisé toutes les aides à domicile du secteur. Y’a plus que Germaine de l’association G qui veut bien encore aller y travailler, mais je sais même pas si ça va durer. Elle a des troubles du comportement elle refuse tout ! On a essayé de lui faire rencontrer d’autres personnes, elle n’est pas sociable du tout. En fait y’a qu’à l’hôpital où elle va à peu près bien.

Médecin Traitant Mme B

Le problème de Mme B c’est que son insuffisance cardiaque évolue. Avec toutes ces hospitalisations on peut même dire qu’elle en est à un stade d’insuffisance cardiaque terminale. Moi, je pense qu’il devrait la garder à l’hôpital pour sa fin de vie car avec son fils paraplégique, ça va pas être coton à la maison.

Elle est gentille et fine, je l’aime bien mais je vois qu’elle se dégrade de plus en plus. En même temps ça fait pas longtemps que je la suis

APA Mme B

Le problème de Mme B, c’est que elle est en GIR 4, elle est cohérente et tout et elle est un peu limitée par ses douleurs de hanche pour faire les transferts, sortir à l’extérieur, se laver et s’habiller bien sûr. Avec le plan que je peux lui proposer avec le GIR 4 et ses ressources c’est sur que ça fait pas lourd et le fils qui est paraplégique il craque complètement. Tout repose sur lui finalement, il l’aide encore pour la toilette et l’habillage alors qu’il a du mal à le faire pour lui.

Y’a bien Germaine de l’association G qui passe encore pour les courses et la préparation des repas mais Mme B n’est vraiment pas gentille avec Mme B, et je pense qu’elle finira par craquer elle –aussi. On en a parlé plusieurs fois au CLIC mais on ne sait pas quoi faire.

Et puis avec tout ça lors de la dernière hospitalisation elle a perdu 10 kg, elle doit être dénutrie c’est sûr.

En fait il faudrait qu’elle aille en institution ce serait beaucoup plus sûr.

IDE libérale Mme B

Le problème de Mme B c’est qu’elle a un Alzheimer mais que personne ne lui dit et qu’elle a pas de traitement.

Du coup elle refuse tout, elle ne prend pas ses médicaments et elle a été hospitalisée à trois reprises depuis un an pour insuffisance cardiaque. Mais c’est pas l’insuffisance cardiaque le problème, c’est qu’elle ne prend pas son traitement !

Et puis je pense qu’elle dévisse depuis le temps, je l’ai trouvée amaigrie à son retour de l’hôpital je pense qu’elle est dénutrie.

Hôpital (AS) 1 Mme B

Le problème de Mme B c’est que ça fait trois fois qu’elle est hospitalisée pour insuffisance cardiaque dans l’année. On ne comprend pas à chaque fois on fait un bilan complet et les médecins disent que pourtant c’est à peu près stable.

En plus y’a son fils à la maison, bon il est paraplégique mais pour surveiller les médicaments c’est pas trop difficile quand même, et lors de la dernière hospitalisation on a même fait mettre en place une infirmière mais ça n’a rien changé. Elle est encore revenue avec 10 kilos d’eau en trop qu’on lui a fait perdre.

Elle a un fort caractère et elle refuse qu’on lui fasse des tests de mémoire, les médecins ont essayés mais elle ne veut pas participer. Autant qu’on a pu en juger en tout cas à l’hôpital elle se repérait dans le temps et dans l’espace et elle était cohérente donc on peut pas être sûr mais y’a pas de maladie pour nous.

Hôpital (Cadre) 2 Mme B

Nous, on la connait pas Mme B, ça fait 10 jours qu’elle est là. Elle est arrivée en grande insuffisance cardiaque. Le fils il est paraplégique donc il est pas venu on l’a pas vu. On savait même pas qu’il y avait une aide à domicile.

Ben c’est un insuffisance cardiaque banale. Elle a bien réagis au traitement on lui a fait tout un bilan et y’a pas de facteur déclenchant bien net. Comme elle est vieille et fatiguée et que son fils est paraplégique on a fait une demande pour un SSR dans l’hôpital où elle est suivie (elle nous a parlé de cet hôpital y’a seulement 2jours !)

Aide soignante Hôpital 2 Mme B

Le problème de Mme B, elle refuse toujours la toilette et les soins. Je sais pas pourquoi. Pour moi elle est pas Alzheimer parce qu’il y en a pleins dans le service et elle elle lit le journal et elle le commente mais elle est méchante avec nous.

Psychologue Hôpital 1 Mme B

Le problème de Mme B est d’ordre dépressif réactionnel à sa solitude mais je peux pas en dire plus… 

Synthèse après évaluation multidimensionnelle

Mme B :

1. Poly pathologie déséquilibrée nécessitent un suivi médical et un suivi infirmier intensif

2. Situation nutritionnelle à préciser

3. Situation cognitive à préciser

3. Syndrome douloureux membre inférieur à préciser

4. Troubles du comportement gênant l’organisation de l’aide avec risque de rupture dans la prise en charge

5. Sentiment ambivalent quant au besoin d’aide

6. Situation d’incapacité compensée par son fils paraplégique épuisé et des aides professionnelles fragilisées par les troubles de comportement

7. Conflits familiaux

8. Epuisement des équipes

9. Choix sur le lieu de vie non stabilisé