DIU Gestionnaire de cas

Cet enseignement ne sera pas délivré en 2018-2019 à l'Université Paris Descartes. Le site reste ouvert pour les étudiants des autres facultés participant au DIU.

La fonction de gestionnaire de cas est encadré principalement par deux textes : 

 L'arrêté du 16 nov 2012 stipule que les gestionnaires de cas doivent suivre un DIU en vue d'assurer l'évaluation, la planification, la coordination et la continuité des services, en vue d'une intégration des soins et des services auprès des personnes en perte d'autonomie. Ce diplôme vise également à développer des capacités d'analyse et de réflexion critiques.

Depuis la rentrée 2010, ce diplôme est devenu inter-universitaire. La coordination de l'enseignement est assurée par le Pr Dominique SOMME (Université Rennes 1) et regroupe les Prs ), Gilles BERRUT (Nantes), Mathieu CECCALDI (Marseille) (fermé en 2018-2019), François PUISIEUX (Lille), Pierre KROLAK-SALMON (Lyon), Jean-François DARTIGUES (Bordeaux), Claude JEANDEL (Montpellier) et Jean-Luc FANON (La Martinique) (non ouvert en 2018-2019). (La faculté de Paris Descartes Pr Olivier SAINT-JEAN a cessé cet enseignement en 2015-2016)

Cette circulaire précise certaines modalités de la gestion de cas en rapport avec le PSI, dont voici un exemplaire vierge.

Cette autre ciculaire est également utile à consulter. Des critères d'orientation vers (et NON PAS d'INCLUSION A) la gestion de cas y sont définis.J'attire l'attention tout à la fois sur l'interet majeur que représente ces critères dans la construction du guichet intégré et la communication autour de la gestion de cas et sur le fait que dans la circulaire elle-même il est extrêmement clair que ces critères ne sont pas opposables.

Condition d'admission au DIU : Détenir un diplôme d'état d'infirmier, ou un diplôme d'état d'assistance en service social, ou de conseiller en économie sociale et familiale, ou un autre diplôme d'état de travail social de niveau III. Il est également possible d'accéder à la formation en détenant un Master de psychologie clinique ou encore un diplôme d'état de métier de la rééducation (ergothérapeute, kinésithérapeute,...) qualifiant pour l'appellation "d'auxiliaire médical" selon le code de la santé publique. En plus de ce diplôme il est nécessaire d'avoir une expérience professionnelle en rapport avec l'organisation directe du maintien à domicile de personnes en situation de vulnérabilité en ayant déjà effectué un travail directement au domicile des personnes. Les candidates et candidats qui ne répondent pas à ces conditions peuvent exceptionnellement être admis sur la base d'une formation ou d'une expérience jugées satisfaisantes sur décision du comité pédagogique.

Modalités et dates : envoi des candidatures par courrier électronique à partir du 1er juin avec CV et lettre de motivation

Règlement pour le stage obligatoire (téléchargeable ici), la grille d'évaluation (à utiliser de façon exclusive d'anciennes versions devenues caduques) est ici

Les lieux de stages habilités (version à jour 04/01/2019) sont consultables ici